360 Degrés

mardi 15 janvier 2013

360 Degrés


Tags : , , , , ,

La pensée du vendredi après-midi

vendredi 1 juillet 2011

La pensée du vendredi après-midi


Tags : ,

Faut pas bouger, non faut pas

mardi 3 mars 2009

Il y a des semaines plus difficiles et plus éprouvantes que d’autres, et certaines semaines de déplacement ne sont pas forcément les plus faciles à vivre.
Et souvent les balades en Belgique se relèvent être de cette catégorie : déjà que la langue flamande n’est pas la plus sexy, la plus exotique et la plus facile à appréhender, il y a aussi la musique…
Et franchement, il n’y a vraiment qu’en Belgique qu’on peut encore entendre du Allan Théo à la radio : si ça n’est pas un bon argument pour avoir peur, ça….

Et quand on enchaine ce genre de balade en partant faire le bucheron en Bourgogne, comme si je n’étais pas assez fatigué après avoir subi les bouchons bruxellois, me voila parti pour faire travailler mon corps (beaucoup) et mon foie (un peu).
Une chose est certaine, si j’ai pas envie de vivre dans l’univers musical belge, je ne compte pas non plus devenir bucheron mais surtout je ne compte pas vivre dans la campagne profonde : les défilés de voisins au moment de l’apéro sont trop mauvais pour ma consommation alcoolique !
Au moins l’avantage, c’est que ce genre de week-end me permet de prendre quelques photos et de m’amuser avec mon appareil

Je vais être gentil et cacher les photos pour ne pas trop alourdir les pages… ;-)
Lire le reste de cet article »


Tags : , , , , , , ,

L’ane à Lise

lundi 2 mars 2009

J’sais pas ce que j’ai bien faire de mon week-end….

Mais, là, je suis encore complètement mort !


Tags : , , ,

Ca farte (encore)

mercredi 11 février 2009

Week-End Ski du CE

Faut bien le dire, y’a plus reposant comme week-end que de partir skier avec le CE de mon entreprise :
Un long voyage en bus, une nuit courte, une journée de ski, un autre nuit courte, encore une journée de ski et un retour en bus vers Paris.

Week-End Ski du CE

C’est intense, mais ça n’est pas désagréable.
Ce genre de week-end a un double avantage, d’une part celui de pouvoir profiter de deux jours de skis sur les pentes fraichement enneigées de Savoie mais aussi de passer un peu de temps avec quelques collègues… avec ceux que j’ai l’habitude de fréquenter, y compris au-dehors, et avec ceux que je connais moins mais que j’ai pu apprendre à découvrir.

Week-End Ski du CE

Maintenant, il ne me reste plus qu’à anticiper le prochain week-end, qui sera à nouveau dédié au ski, en allant préparer mes affaires, histoire d’être prêt à partir dès vendredi matin !

Week-End Ski du CE

Ces quelques jours de travail entre deux week-ends de ski auraient pu être sympathiques et tranquilles si, au détour d’une balade vers Dieppe, je n’avais fait la rencontre des articles R416-4 et R416-5… et là pour le coup, c’est vraiment un Monde de merde !


Tags : , , , , , , , ,

Le symbole de mon individualité et de ma liberté personnelle

jeudi 29 janvier 2009

Houla, il m’en a fallu de efforts pour retrouver le chemin des billets sous toute cette poussière accumulée depuis le temps que je n’étais pour rentré ici…

Anniversaire à Lyon

C’est pas tout ça, mais maintenant que j’ai fait un peu de ménage, autant en profiter pour déblatérer quelque peu, puisque me voila de retour chez moi après quelques jours de déplacement du côté de Lyon.
Pour être franc (tiens, d’ailleurs, on devrait peut-être dire Euro maintenant, non ?), ce déplacement était surtout une bonne occasion de passer une ou deux soirées sur Lyon un peu tranquillement.
Si, côté boulot, ça aurait mieux se passer et être plus détendu, j’ai au moins eu l’occasion de dignement fêter mon anniversaire dans une bonne ambiance.

Anniversaire à Lyon

Déjà, profiter de la soirée du jour J pour pouvoir voir quelques lyonnais et passer une petite soirée avec eux était déjà  une bonne idée, mais quand en plus on trouve le moyen de choisir un restau spécial « éclatage de ventre » c’est encore mieux. Encore merci à vous pour la soirée, j’ai passé un véritable bon moment et en plus j’ai très bien mangé… par contre, je crois que pour aller boire un verre au St Louis, on y est allé 10 ans trop tôt, même si les cocktails sont bon et le côté piano/bar très sympa !

Anniversaire à Lyon

Tant qu’à être à Lyon et vouloir partager ma détresse de prendre un an de plus, on en a profiter pour faire un détour par notre agence locale avec les munitions de rigueur : encore une bonne occasion de boire un verre en discutant…. un principe de base qui a étrangement dérivé : partant du « Bon, les gars je bois un verre et je pars, je peux pas rester ce soir » et qui a fini en refaisant le monde et la société jusqu’à 2h. donc une soirée comme je les aime : improvisée, à discuter franchement, à donner ses avis et surtout à bien rire.
Résultat, la nuit fut très courte, le réveil très difficile, mais tout ça sans aucun regret, surtout qu’au cours de la soirée j’ai surtout eu l’occasion de discuter et de dire que je comptais demander à me faire transférer sur Lyon et d’apprendre que j’y étais plus qu’attendu : et ça, ça fait vraiment plaisir !

Anniversaire à Lyon

C’est bien beau de se replonger dans les souvenirs des derniers jours, mais je crois surtout que je vais me plonger dans le très bon Wild at Heart de David Lynch, et je ne dis pas ça seulement à cause de la B.O., hein !

Dans Wild at Heart, je préfère quand même la version instrumentale de Blue Spanish Sky, même si elle est bien moins connue que Wicked Game.

La Boucherie d’Antoine Lecuyer
8 Rue Marronniers
69002 LYON


Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Sauerkraut Party

mercredi 14 janvier 2009

A l’instar des célèbres Musclés et de leur non moins célèbre Merguez Party, nous aussi on sait faire dans l’exotique, l’excitant, l’attirant en nous lançant dans la dégustation de grosse choucroute avec des collègues dans un petit appartement de Stains !

Oui, oui, ami lecteur, je sais, ça fait envie….. toi aussi tu aurais aimé y être… Quoique, c’est très dangereux comme principe : on n’en sort pas indemne, oh non !

Et pour la peine, je ne mettrais même pas de photo de ce mémorable déjeuner !


Eh oui, tant qu’y a de la braise, c’est pas fini…

Et, en cadeau, quand même, une petite sélection Flickr de toute beauté


Tags : , , , , , , , , , ,

Avant de repartir

mardi 23 décembre 2008

Les dernières journées de travail avant de profiter des vacances sont toujours un peu particulières et un peu plus détendues que le reste de l’année… elles sont parfois l’occasion de boire quelques coupes de champagne, l’occasion de discuter un peu tranquillement ou encore de profiter d’un peu de musique.

La journée d’aujourd’hui aura permis de faire un peu tout ça dans des proportions particulièrement intéressante, surtout concernant les discussions : c’est bien la première fois que je me retrouvais au beau milieu d’histoires fleurant bon les dialogue à la Audiard à base de Rocky l’Amour et autres Jacky le Catcheur, il faut bien le dire, c’est tout bonnement impressionnant.
Mais le plus impressionnant n’était pas le nom des protagonistes mais bel et bien la teneur des histoires contées, c’est là qu’on se rend compte qu’il nous arrive pas grand chose ou qu’au minimum on ne sait pas provoquer les choses….. c’est à méditer, ça !

L’autre partie de ce genre de journée est plutôt consacrée à passer un peu de musique dans le bureau, en laissant à chacun les choix musicaux, et forcément quand je peux m’y coller on atteint tout de suite les sommets du bon gout, l’apothéose de la quintessence musicale, le nirvana de l’éclectisme mélodique…. en un mot, je fais peur aux autres à coup de Mike Brandt et autres Hervé Vilard de bon aloi….
Jusqu’au moment, où pour fêter mon prochain départ pour la Lorraine, je n’ai pas pu m’empêcher de leur passer un bon p’tit Bernard Lavilliers, cette fois-ci il n’était pas question de m’intéresser à Fensh Vallée (qui eut été un bon choix, pourtant, il faut bien l’avouer) mais plutôt à la chanson Les mains d’Or, une chanson non plus juste sur le monde de la sidérurgie mais plutôt sur le disparition de ce monde et sur les pertes d’emplois.. alors, bien sur, cette chanson ne parle pas de Lorraine, mais pourrait très bien y faire référence tant l’importance de la sidérurgie y est perceptible… « était » perceptible serait d’ailleurs plus juste, et avec les bonne décisions de l’ami Lakshmi, ça ne va pas aller en s’améliorant !

Alors, histoire de ne pas oublier ce qui s’est passé et ce qui se passera encore :


Tags : , , , , , , , ,

Un cours qui s’envole

lundi 1 décembre 2008

Comme tous les lundis soirs, arrive le moment où je vais pouvoir décompresser, me changer les idées et me défouler en allant à l’atelier d’improvisation théâtrale des Impromptus de la Joute : être ridicule en l’assumant est un plaisir rare.
Mais ce soir c’était un peu particulier, d’une part parce que un grosse partie des membres étaient absents mais surtout d’autre pour la simple et bonne raison que les responsables de l’Interclub17 n’avait rien trouvé de mieux que de louer la salle a deux groupes à la même heure, autant dire qu’il était impossible de travailler sereinement dans de telles conditions.
Le fait d’être en petit groupe cumulé à celui de ne pas avoir de salle pour faire cours nous a conduit à plutôt nous délocaliser autour d’une table dans un bar proche histoire de profiter quand même de la soirée entre nous.

Je n’aurais pas eu l’occasion d’improviser durant la soirée, ma ça n’empêchera pas d’avoir pu passer une bonne soirée parfois un peu surréaliste quant au contenu des discussions : des clubs échangistes à la vie de Pacal Brunner il y aura eu de tout et surtout beaucoup de chansons plus ou moins fidèle et même un peu de Hervé Vilard :

Et dire que dans la voiture, en tournant pour trouver une place j’avais Méditerranéenne en tête : c’est un signe qui ne trompe pas !

Une fois la soirée terminée (et pas trop tard en plus pour une fois), il restait à continuer à profiter d’un peu de bonne musique en laissant la sélection de l’autoradio sur Nostalgie qui semblait vouloir reprendre la playlist de Singstar 80′ : tout un symbole !

Même si Hervé Vilard, c’est vraiment très bien, question musique je suis plutôt enclin à revenir (non, rien à voir avec le Reviens d’un peu plus haut… ) sur l’un des prochain concert à venir, à savoir celui d’Emily Loizeau au mois de mars prochain mais surtout de m’attarder sur le premier extrait de son nouvel album déjà disponible à l’écoute.
Avec Sister (eh oui, c’est le nom du-dit extrait) on retrouve ce qui fait le style de l’artiste de chez Fargo : les mélodies, la voix, le texte… la totale, et effectivement ça me donne envie d’en entendre plus !
En attendant la sortie de l’album et le concert qui suivra, voila d’ores et déjà ce premier extrait, histoire de se faire une petite idée de ce que ça donne !


Tags : , , , , , , , , , , , ,

Etrangement calme

dimanche 26 octobre 2008

Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas eu un week-end dédié au repos et à la détente.
Un week-end simple avec le temps de dormir, de me reposer de faire enfin un peu de rangement et de ménage chez moi le samedi avant d’aller passer la soirée du côté de Claye-Souillly pour voir le spectacle Sale Gosse de Laurent Baffie (dont je vais essayer de parler dans un prochain billet)

Et après une telle journée de repos, il aurait été idiot de ne pas poursuivre au cours de la suite du week-end, en prenant à nouveau le temps de dormir, d’aller faire un tour au marché et de profiter des bords du canal de l’Ourcq pour une petite balade à vélo.
Quand en plus la journée est agrémenté par la dégustation d’une bouteille de Pommard 2002 acheté lors d’un de mes déplacements du printemps dernier, il ne faut pas en demander plus.
Au moins, il y a de quoi reprendre la semaine, bien détendue, surtout qu’à priori cette semaine devrait me permettre de ne pas quitter mon bureau : trop la fête, quoi !

Laurent Baffie


Tags : , , , , , , ,