Un grand moment de vide

mercredi 17 décembre 2014

Houla… mais ça fait 1 an que rien ne s’était passé sur ce site !

Ce n’est pas faute d’avoir voulu y faire un petit tour de temps en temps, pour y mettre quelques photos, mais force est de constater que la procrastination a pris le dessus.

Mais c’est surtout il y 2 mois que la tentation de revenir m’épancher ici m’avait reprise, il y 2 mois ce blog a eu 10 ans ! je ne peux pas dire  » je n’aurais pas cru qu’il vivrait aussi longtemps », étant donné que là ça ressemble plus à de l’acharnement thérapeutique…. ceci dit je regrette quand même de ne pas avoir pris le temps de faire souffler ses bougies à DevilDave.Net

Mais si je ne passe plus autant de temps sur ce site, ça n’est pas que je ne m’amuse plus sur les plateformes de blog, entre-temps je me suis occupé de mettre en ligne un site pour une Association de Parents d’Elèves : eh oui, on vieillit, on finit par faire des enfants et par en profiter pour retommber dans ses vieilles habitudes sur le net…
D’ailleurs à jouer avec WordPress, j’ai bien envie de me lancer dans la mise à jour de celui-ci et de migrer en 4.0.1….


Tags : , ,

Le symbole de mon individualité et de ma liberté personnelle

jeudi 29 janvier 2009

Houla, il m’en a fallu de efforts pour retrouver le chemin des billets sous toute cette poussière accumulée depuis le temps que je n’étais pour rentré ici…

Anniversaire à Lyon

C’est pas tout ça, mais maintenant que j’ai fait un peu de ménage, autant en profiter pour déblatérer quelque peu, puisque me voila de retour chez moi après quelques jours de déplacement du côté de Lyon.
Pour être franc (tiens, d’ailleurs, on devrait peut-être dire Euro maintenant, non ?), ce déplacement était surtout une bonne occasion de passer une ou deux soirées sur Lyon un peu tranquillement.
Si, côté boulot, ça aurait mieux se passer et être plus détendu, j’ai au moins eu l’occasion de dignement fêter mon anniversaire dans une bonne ambiance.

Anniversaire à Lyon

Déjà, profiter de la soirée du jour J pour pouvoir voir quelques lyonnais et passer une petite soirée avec eux était déjà  une bonne idée, mais quand en plus on trouve le moyen de choisir un restau spécial « éclatage de ventre » c’est encore mieux. Encore merci à vous pour la soirée, j’ai passé un véritable bon moment et en plus j’ai très bien mangé… par contre, je crois que pour aller boire un verre au St Louis, on y est allé 10 ans trop tôt, même si les cocktails sont bon et le côté piano/bar très sympa !

Anniversaire à Lyon

Tant qu’à être à Lyon et vouloir partager ma détresse de prendre un an de plus, on en a profiter pour faire un détour par notre agence locale avec les munitions de rigueur : encore une bonne occasion de boire un verre en discutant…. un principe de base qui a étrangement dérivé : partant du « Bon, les gars je bois un verre et je pars, je peux pas rester ce soir » et qui a fini en refaisant le monde et la société jusqu’à 2h. donc une soirée comme je les aime : improvisée, à discuter franchement, à donner ses avis et surtout à bien rire.
Résultat, la nuit fut très courte, le réveil très difficile, mais tout ça sans aucun regret, surtout qu’au cours de la soirée j’ai surtout eu l’occasion de discuter et de dire que je comptais demander à me faire transférer sur Lyon et d’apprendre que j’y étais plus qu’attendu : et ça, ça fait vraiment plaisir !

Anniversaire à Lyon

C’est bien beau de se replonger dans les souvenirs des derniers jours, mais je crois surtout que je vais me plonger dans le très bon Wild at Heart de David Lynch, et je ne dis pas ça seulement à cause de la B.O., hein !

Dans Wild at Heart, je préfère quand même la version instrumentale de Blue Spanish Sky, même si elle est bien moins connue que Wicked Game.

La Boucherie d’Antoine Lecuyer
8 Rue Marronniers
69002 LYON


Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

C’est beau la Normandie, comme le dit…

mardi 16 décembre 2008

Tiens, oui, qui peut ben dire ça ?
Bon d’accord, c’est beau, mais c’est froid, c’est gris et pluvieux….

Et là, je pose la question : qu’est ce qui peut bien pousser des gens à vouloir fêter leur trentième anniversaire en cette contrée, mais aussi et surtout pourquoi est-ce qu’à chaque fois le temps est pourri ?
Déjà qu’en choisissant de la faire au printemps, le temps n’est pas de la partie (Guillaume et moi-même le savons très bien), il était évident qu’en décembre ce serait encore pire : pluie, neige, froid, brouillard…. rien ne manquait !

Mais soyons franc, ce n’est pas pour le soleil et la chaleur que nous avons pris la route mais pour passer une bonne soirée, pour fêter un anniversaire, pour le plaisir de se déguiser (eh oui, encore une fois) et pour se tenir chaud en mangeant beaucoup, en buvant encore plus et en dansant….

Et ça tombe bien on ne peut pas dire qu’on n’a pas reçu ce qu’on était venu chercher, avec un peu de fraicheur en plus, histoire de savoir profiter du reste.

Et avant de continuer en mettant quelques photos de cette soirée, un petit rappel : Les Impromptus de la Joute sont à nouveau sur scène ce soir à l’Espace Saint Honoré

Les Impromptus de la Joute

Lire le reste de cet article »


Tags : , , ,

Dingue ça

lundi 3 novembre 2008

Eh oui, déjà 1 an : ça peut passer très vite quand on y prend gout….

Comme quoi, Pink Martini laisse des traces pendant longtemps


Tags : ,

Important…

dimanche 21 septembre 2008

Je te souhaite encore un très Bon Anniversaire….

^_^


Tags :

Time to sleep

dimanche 31 août 2008

Presque 5h, et si Paris s’éveille, à l’instar de Jacques Dutronc, moi, je vais me coucher…
Et j’ai bien mérité de dormir après tous ces cheveux sur ma têtes, ces périodes de danse, un style vestimentaire top fashion et un bon anniversaire un brin trop loin….

Alors, peut-être des photos plus tard, mais pour le moment, c’est Morphée qui m’attend !


Tags : , , , , ,

Caviar pour les uns…

jeudi 17 juillet 2008

Mariage anne-sophie et Mickael

Mais surtout champagne pour les autres, à moins que ce ne fut l’inverse… je ne suis plus très certain au point où j’en suis….
Me voila enfin de retour dans mon chez moi après quelques jours d’absences en Lorraine pour une raison ô combien importante pour le coup :
Il ne s’agissait ni plus ni moins que d’aller participer aux festivités du mariage de ma soeur, et en tant que témoin j’aurais eu du mal à ne pas y être !
En arrivant le vendredi, on a directement été pris dans le tourbillon des fins de préparatifs, avec un point culminant dans la matinée de samedi, à tel point que j’ai failli croire que je n’allais pas être prêt à l’heure pour le rendez-vous à la mairie : mais finalement le ou plutôt les timings ont été respectés et le reste de la journée n’aura finalement été composé que d’excellents moments, le tout flottant sur un non moins excellent champagne…

Et après le jour du mariage lui-même, il restait encore quelques jours à passer entres autres en famille, avec les jeunes mariés ainsi qu’avec certains de leurs amis de passage chez nous pour continuer à profiter des boissons champenoises…

Toutes les bonnes choses ayant un fin, il fallait bien revenir en région parisienne après ces quelques jours de débauches et tennis ensoleillés, mais histoire d’éviter un sevrage trop brutal, c’était aussi l’occasion d’aller fêter l’anniversaire de Nadia en profitant à nouveau des boissons pétillantes et des discussions sur les perversions et perversités (et donc de la subjectivité du Je… : des retours comme je les aime, quoi !

Je souhaite à nouveaux tous mes voeux de bonheur aux jeunes mariés : je leur fais confiance pour réussir dans cette voie !

Et pour moi, il ne me reste plus qu’à me souhaiter de bonnes vacances qui viennent à peine de commencer….
Houla, et dire que je viens de passer mon premier jours sans alcool depuis samedi : ça fait peur !


Tags : , , , , , , , , , ,

Pelle, mail

mercredi 18 juin 2008

Nous voila déjà le 18 juin, et en cette date c’est l’occasion de souhaiter un Bon Anniversaire à La Buse elle-même.

Et pour fêter ça, quoi de mieux que de lui offrir un verre de « Feuille Morte », puisque comme l’avait si habilement fait remarque Jacques Prévert, les feuilles mortes se ramassent à l’appel, et que c’est donc forcément celui du 18 juin

je ne vois pas d’autres explications….


Serge Gainsbourg – La chanson de Prévert

Bouh, que tu es vieux….


Tags : , , , , ,

I wanna be a star

dimanche 6 avril 2008

Pour continuer dans la thématique des week-ends actuels, la soirée d’hier fut consacré à fêter un anniversaire : pourquoi arrêter un aussi bonne série ?
Mais cette fois-ci, point d’occasions de me travestir en héros de mon enfance au risque de passer pour un otaku aux yeux de certains (non, non, je ne vise personne… ), juste une occasion de tenir le thème de la soirée : la couleur !
En plus de me permettre de boire des boissons colorées, d’essayer la nouvelle Leffe Ruby (eh, oui, elle est colorée cette bière !), la soirée aura permis de discuter beaucoup, de boire un peu, et danser un minimum et de passer du bon temps.

Mais c’est vraiment les dernières discussions de la soirée, alors même que nous n’étions plus que très peu qui m’a fait le plus d’impression.
Pour la première fois, alors que nous parlions d’improvisation théâtrale, je me suis retrouvé face à la question de savoir si je comptais en faire une activité professionnelle…..
Je dois avouer que je suis resté un peu « bloqué » sur le coup, à vrai dire c’est une idée qui ne m’avait jamais traversé l’esprit :
Indépendamment d’une question de talent ou de capacités (ou de leur absence)dans ce domaine, c’est surtout que j’avais toujours considéré la pratique de l’Improvisation Théâtrale comme un moment de détente, de décompression et même un peu d’exutoire au reste de ma vie.
En fait, ce qui m’a le plus interpelé dans cette question, c’est surtout qu’elle a été posé par quelqu’un qui m’avait déjà vu sur scène, et non pas une question bateau posée pour la conversation….

Mais je te rassure ami lecteur, je ne vais pas arrêter de sitôt mon activité professionnelle, source d’anectodes, de tensions, de frustrations, de déplacements et de bon moments !
Quoique….

D’ailleurs sur ce, il est temps d’aller assister au cours des Impromptus de la Joute….


Tags : , , , , , , ,

Geek like me

dimanche 30 mars 2008

Le dimanche n’est pas toujours suffisant pour prendre un peu de repos, surtout quand le samedi qui l’a précédé a été plus que rempli avec en point d’orgue une soirée d’anniversaire permettant de replonger en enfance le temps de quelques heures.
C’est bien surtout quand on est plusieurs à jouer le jeu :

Mathias, Albator, Peggy, Asterix, Candy, Ryo

Mon dimanche soir aura surtout été dédié à faire mon geek une fois de plus en tentant l’upgrade de ce blog de la version 2.3.5 à la version 2.5 (en attendant l’éventuelle version 3) de WordPress.
Alors, si dans les jours qui viennent, des problèmes apparaissent, ça ne peut être que normal…

En tout cas, prendre le temps de mettre à jour le blog, m’aura aussi et surtout donner l’occasion de pouvoir profiter de la diffusion de Dead Like Me sur France4 : et ça c’est, c’est déjà bien !

Cette série conte la vie (ou plutôt l’après-vie) de Georgia Lass dite George (Ellen Muth), une adolescente de 18 ans tuée par la chute de la lunette des toilettes de la station Mir. Un accident mortel des plus rocambolesques ! Au lieu de rejoindre le paradis ou l’enfer, elle devient « grim-reaper » ou faucheuse d’âmes, un job qui consiste à libérer les âmes des hommes avant leur mort. Elle évolue donc au milieu des humains sous une apparence différente de celle qu’elle avait quand elle était « en vie » ; doit travailler pour se loger et se nourrir et s’acquitter de ses nouvelles responsabilités. Elle fait la rencontre de Rube (Mandy Patinkin), qui semble être le chef des autres reapers qu’elle côtoie : Mason ( Callum Blue) , Roxy (Jasmine Guy) et Betty (Rebecca Gayheart). C’est lui qui désigne quelles sont les âmes qu’elle doit sauver, à l’aide de post-it, indiquant la HEM (Heure estimée de la mort). Il suffit alors pour Georgia de repérer le futur défunt et de le toucher juste avant l’instant fatidique pour récupérer son âme et ainsi le guider vers un autre monde. Son objectif : être toujours plus rapide que les «Gravelings », étranges bêtes malfaisantes provoquant la mort. Inspiré d’un best-seller de Piers Anthony : On a Pale Horse, le scénario s’appuie sur l’idée que des Faucheurs aident les êtres humains à mourir… Surprenante d’originalité, la série est pimentée par d’excellents dialogues où le second degré est de mise. Les personnages secondaires, souvent décalés, ponctuent la série de leurs répliques sarcastiques. Bryan Fuller a été scénariste sur plusieurs séries comme Star Trek, Deep Space Nine, Voyager, Wonderfalls ou encore Heroes.


Tags : , , , , , , ,