Dernière ligne droite

vendredi 7 septembre 2012

Et voila, il est près de 0:30, à Timişoara, je viens de regagner ma chambre d’hôtel après une dernière soirée passée en Roumanie, je sais que mon taxi arrivera devant l’hôtel dans environ 4h, maintenant, et je sens que ça va piquer un peu…. tant pis !

Il fallait bien finir en beauté cette cure de Timisoreana et de balade en Dacia !


Tags : , , , ,

Les glorieux horizons

mardi 4 septembre 2012

Ca faisait bien longtemps que mon activité professionnelle ne m’avait pas permis d’aller me promener un peu à l’étranger (bon, je ne compte pas la Suisse, la Belgique et Monaco comme vraiment l’értanger, hein… pas asez exotique !)… mais finalement, je repars en balade : histoire de changer un peu ce sera la Roumanie et un petit tour jusqu’à la fin de la semaine à Timişoara
.
Bien entendu, de prime abord, Timişoara aurait tendance à faire remonter quelques souvenirs de cette fausse affaire de charnier, mais ça a finalement un côté pas très joyeux, alors, à choisir, je préfère me laisser aller à penser l’autre évocation de la Roumanie qui me vient à l’esprit rapidement : la fameux et trop peu célèbre titre Ceausescu des Ludwig von 88





Bon, c’est pas tout ça, mais mon avion m’attend !


Tags : , , , , ,

Tout à l’envers

jeudi 31 mai 2012

C’est honteux, oui je sais c’est honteux : alors même que ce 31 mai était la journée mondiale sans tabac, et que je me retrouvais à passer une soirée à Saint-Etienne (oui, oui, je sais, ça fait mal), je n’ai pas pu résister à l’appel du verre en terrasse en profitant d’un bon Cohiba

Se souvenir de Cuba, ça n’a pas de prix !


Tags : , , , , ,

En attendant qu’ça change

mercredi 15 juin 2011

Teasing

Partir une semaine pour aller faire de la formation, ça me change, c’est finalement presque plus reposant, ça me demande moins de réflexions mais surtout ça me fait passer plus de temps à l’hôtel : si je préférerais largement passer ces soirées chez moi, il y a au moins un petit avantage à cet éloignement, n’ayant pas grand chose à faire de mes soirées je peux me pencher un peu plus sérieusement sur le traitement des quelques Go de photos qui attendant patiemment sur un disque dur.

C’est le bon côté des choses, j’ai du temps pour m’amuser avec Photoshop CS4 et quand en plus c’est en écoutant l’album Philarmonics d‘Agnes Obel, c’est encore mieux ! (oui, je sais je suis très Philiarmonics en ce moment, c’est surement que ça me détend)

Alors, peut-être qu’un de ces jours les photos de mon voyage en Toscane seront visible, who knows…

Agnes Obel – Philharmonics


Tags : , , , , , , ,

Zwei mal

mardi 27 avril 2010

Puisque je suis parti sans prendre mon fidèle E-510 avec moi ce matin (non, ce n’est pas un oubli, c’était voulu), je ne prendrai pas de photo de cette balade suisse….
Mais comme le hasard fait bien les choses, il y a 3 ans, presque jour pour jour j’étais déjà ici, chez ce même client, dans ce même hôtel, avec la même vue sur le Lac de Constance….

Alors, ami lecteur, je te laisse aller y jeter un œil par toi-même : c’est par là que ça se passe


Tags : , , , ,

Dors Dogne, dors

mardi 27 avril 2010

Après le passage par la capitale portugaise, mes congés se sont poursuivis par un passage par la Dordogne… effectivement, ça n’était pas pratique pour les notions de repos : rentrer de Lisbonne et enchaîner par plusieurs centaines de kilomètres de voiture pour aller rejoindre la région de Montignac n’est pas forcément très motivant au départ, mais quand on sait que c’est pour aller assister et participer au mariage de Sophie et Aurélien tout de suite la motivation revient…

A défaut de parler du mariage, voila pour le moment quelques photos souvenirs de ce voyage :

Et après ces quelques souvenirs de vacances ensoleillées, il est temps d’aller se coucher : dès demain je reprend les voyages, mais pour raison professionnelles, un petit déplacement en Suisse pour reprendre les bonnes habitudes !
pffff….


Tags : , , , , , , , , ,

Se faire Lannion

dimanche 10 janvier 2010

Il y a des années qui partent mal…. à la base, ce n’est pas de moi qu’il s’agit cette fois, 2010 démarrait pas forcément plus mal que 2009 n’avait fini.
Mais forcément, par rebond, il aurait été étonnant que je ne me retrouve pas affecté : à tel point que mon mois de janvier qui promettait d’être plus tôt sympa se charge tout soudain… et ça va commencer par une balade bretonne du côté de Lannion dès la semaine prochaine.
Que ce soit Lannion, ne me pose plus de problèmes que ça…. hormis, peut-être, le fait de devoir sécher une séance des Impromptus de la Joute, mais j’arriverai à survivre à ça.

Ce qui me gène le plus au départ, c’est plutôt de me lancer dans une activité de formation sur un produit que je ne connais pas parfaitement, voir même que je ne connais pas assez : là ce n’est plus une question de peur ou de peur du ridicule, c’est juste un problème de scrupules…. mais ce n’est pas la première fois que je me retrouve à former sans maîtriser parfaitement mon sujet, et jusque là, ça ne m’avait jamais posé de problèmes… finalement, ça n’est pas sans me rappeler un passage du Neveu de Rameau, que j’ai vu le WE du Nouvel An (eh oui, le 1er Janvier, je n’ai pas grand chose d’autre à faire que d’aller voir Le Neuveu de Rameau de Diderot au théâtre Le Ranelagh), un passage qui traitait de l’enseignement et du fait qu’il était impossible de former et de connaitre son sujet dans le même temps :

C’est qu’ils auraient passé leur vie à les étudier Il faut être profond dans l’art ou dans la science, pour en bien posséder les éléments. Les ouvrages classiques ne peuvent être bien faits, que par ceux qui ont blanchi sous le harnais. C’est le milieu et la fin qui éclaircissent les ténèbres du commencement. Demandez à votre ami, monsieur d’Alembert, le coryphée de la science mathématique, s’il serait trop bon pour en faire des éléments. Ce n’est qu’après trente à quarante ans d’exercice que mon oncle a entrevu les premières lueurs de la théorie musicale.

En fait, je crois que pour la semaine qui vient, je serai plus proche du 2ème laïus, plus en phase avec ce que je vais faire :

Non, ma foi; et c’est pour cela qu’il y en avait de pires que moi: ceux qui croyaient savoir quelque chose. Au moins je ne gâtais ni le jugement ni les mains des enfants. En passant de moi, à un bon maître, comme ils n’avaient rien appris, du moins ils n’avaient rien à désapprendre; et c’était toujours autant d’argent et de temps épargnés.

En tout cas, quelque soit la semaine que je vais avoir à passer, c’est demain que je vais le regretter, ave cun TGV partant de Paris à 7h00, je sens que je vais devoir me lever très, trop tôt…


Tags : , , , , , , ,

Tabarnak

jeudi 26 novembre 2009

Quand les semaines promettent d’être calmes, tranquilles et de se passer au bureau, je devrais savoir que ça n’est jamais le cas.
Il y a forcément un moment où tout bascule, où je suis obligé de partir faire le tour de France (ou d’Europe) à la dernière minute…

Et voila que ça recommence, sans avoir le temps de le voir venir, je me retrouve à faire un aller-retour à Lisieux un jour et un aller-retour en Belgique le lendemain… si je sais pourquoi je bouge, il reste quand même que ça finit par impacter le reste de ma vie.
Pour le coup, ce n’est pas bien grave, le retour un peu tardif cumulé aux embouteillages classiques de la région parisienne ont fait que j’ai préféré opter pour ne pas aller à la séance de cinéma prévu ce soir… et finalement, ce n’est pas si génant puisque ça m’a donné l’occasion de tomber sur une diffusion de C.R.A.Z.Y sur Arte.

Le souvenir qui me restait en tête depuis que je l’avais vu au cinéma, s’était un peu émoussé : c’est plus qu’un film obligé d’être sous-titré lorsque les dialogues sont en français, plus qu’un film qui tourne autour de Charles Aznavour, plus que tout ça….
Ca fait plaisir de le revoir !

Mais bon, quand y’a un don, y’a un don….

Enfin, bon, faut quand même profiter de la version de Tico Torres


Tags : , , , , , , , ,

Tiens, il manquait un titre

vendredi 30 octobre 2009

Et voila, il est l’heure, c’est fini : si tout s’est bien passé, je suis normalement assis dans un 737 sur le point de décoller en direction de Roissy.
Finies, les tartines amélioré tous les midis, fini le froid quotidien, finies les journées très courtes, fini de ne rien comprendre à ce que les gens racontent….. Fini tout ça, fini… en tout cas jusqu’au prochain voyage…

Et pour fêter ça, mieux qu’un instant norvégien, voila un peu de Norvège sous les traits et la voix d’Alexander Rybak (qui est, rappelons le quand même, le vainqueur du concours Eurovision 2009)

See you in France !


Tags : , , , ,

Ce que je veux

mercredi 28 octobre 2009

Histoire de se détendre après le billet précédent un peu trop sérieux, et où il n’y avait même pas de photos (tout se perd ma bonne dame, non mais…, et puisque je suis toujours coincé en Norvège, tout cela mérite bien un Instant Norvégien de plus…

En plus, je suis moi-même adepte de la multimitation :


Tags : , , , , ,