Des photos, en vrac, pour finir l’année

mardi 20 décembre 2016

Une bonne image vaut mieux que de longs discours….

alors, plutôt que disserter sur tout et n’importe quoi, autant mettre quelques photos :

Le Château de Besset et ses alentours (En septembre)

Un peu de Disneyland et un peu de Paris (En Octobre)

Un WE à Vezelay (En Novembre)

Les marchés de Noël de Chalon/Saône et de Dijon (En Décembre)


Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Jay-Jay Johanson, again !

mercredi 17 avril 2013

Et oui, comme prévu, dimanche soir a été l’occasion de passer un peu de temps du côté du Café de la Danse : de quoi finir en beauté la vraie première journée printanière sur Paris (enfin, ce n’était presque plus printanier, là, c’était presque estival !)…

Toujours est-il que pour la 4ème fois nous nous rendions avec l’ami Olivier à un concert du crooner trip-hop suédois, le bien connu Jäje Johanson, enfin mieux connu sous le nom de Jay-Jay Johanson.
C’est avec un peu de stress qie nous arrivions d’un pas alerte du côté de la salle de concert, puisque nous étions déjà en retard, l’heure prévue sur les billets étant à 19H00… un stress retombant un peu quand nous vimes que la file pour entrer s’étendait de la porte de la salle jusqu’au milieu de la rue de Lappe.
Nous avons intégré la-dite file en attendant de pouvoir enfin pénétrer dans ce lieu de musique !

Une fois à l’intérieur, sans être les derniers, nous étions suffisamment en retard pour ne plus avoir de places assises et nous contenter de poser nos petits derrières directement sur le sol en bas de la scène.

Et là, soudain, la lumière s’éteint et la première partie commence… en fait, je ne sais pas si l’on peut à proprement parler de première partie : il s’agissait d’un film réalisé par Valérie Toumayan, intitulé SUMMER et dédié à l’artiste suédoise Linnea Olsson

Autant voir ce que ça donne pour s’en faire une idée :

Une fois, cette première partie conceptuelle passée, il ne nous restait plus qu’à attendre notre suédois préféré, qui est arrivé avec une set-list de plus plaisante :
depuis que je le vois sur scène, c’est essentiellement à l’occasion de la sortie d’un nouvel album, hors là, pour le festival Clap your Hands, il n’en était rien.
Alors, bien sur, il y a Cockraoch, son nouvel album, qui sort à l’automne dont nous avons eu droit à quelques extrait, mais l’ensemble du set était plus dédié au anciens albums (à tous les albums), ce qui m’a enfin permis de pouvoir profiter en live d’un beau et bon So tell the girls that I am back in town et d’un non moins excellent Milan Madrid Chicago Paris (eh oui, pour une fois !)


So tell the girls that I am back in town



Milan Madrid Chicago Paris


Forcément, ce type de prestation de Jay-Jay ne peut que séduire les fans que nous sommes, tous les grands classiques y sont passés pendant près de 2H00.
Quoique… a vrai dire, il manquant quand même un titre pour que mon bonheur soit complet, j’aurais aimé y retrouver en plus She’s mine but I’m not hers


She’s mine but I’m not hers

Une vrai bonne soirée, j’ai même eu l’occasion de découvrir que Jay-Jay Johanson avait collaboré avec C2C sur le titre Give up the ghost !

Vivement le prochain concert, peut-être l’automne prochain pour la sortie de Cockroach

Et pour finir, voila la set-list de ce merveilleux concert :

  • Dry Bones
  • Mr Fredrikson
  • Dilemma
  • Escape
  • Time will show
  • I miss you most of all
  • Far away
  • Coincidence
  • So tell the girls that I am back in town
  • She doesn’t live here anymore
  • Give up the ghost
  • Monologue
  • Believe in us
  • Suicide is painless
  • It hurts me so
  • Milan Madrid RChicago Paris
  • Tomorrow
  • Quel dommage
  • I’m older now
  • On the other side
  • The girl I love is gone
  • Rocks in pockets
  • Prequiem

  • Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

    Ca va danser au Café

    vendredi 12 avril 2013

    Le WE est enfin là, et ce week-end va être un peu particulier : eh oui, je pars demain pour passer 2 jours à Paris, histoire de revoir un peu de monde mais aussi et surtout pour aller voir un nouveau concert de Jay-jay Johanson qui se produira cette fois-ci au Café de la Danse dans le cadre du festival Clap Your Hands.

    Un concert prélude à la sortie de son prochain album, Cockroach, qui devrait être disponible à l’automne prochain… mais d’ici là, le 1er titre de cet opus est déjà  sorti, il s’agit de Mr. Fredrikson dont voici le clip…

    Rhhaaaa, vivement dimanche soir !


    Tags : , , , , , , , , ,

    This is la fin

    mardi 8 janvier 2013

    Bon, voila c’est fini comme dirait Jean-Louis Aubert



    This is the end, comme dirait Jim Morrison



    Tout ça pour dire que je viens de passer mon dernier jour dans ma société, après presque 11 ans me voila « dehors » : tout un pan de ma vie a disparu en même temps que le quai de la Gare de Lyon que je regardais depuis ma fenêtre de TGV : une vie aussi bien professionnelle que personnelle se trouve maintenant loin derrière moi. Alors, oui, bien sur mon départ pour la Bourgogne équivalait déjà à laisser tout ça derrière moi, mais savoir que le siège était à Paris que j’avais toujours l’occasion d’y retourner était un peu comme resté accroché à un cordon ombilical, un lien qui me retenait… et ce lien vient de se couper.

    Dans l’absolu, ce changement est plus profond, c’est un point de rupture avec mon passé, un point de rupture qui ne fait pas que plaisir, un point de rupture qui fait un peu mal : même si c’est une occasion de rendre ma vie actuelle plus simple, plus facile.
    En tout cas, c’est fait, voila c’est fini !


    Tags : , , , , , , , ,

    Le nettoyeur

    mercredi 2 janvier 2013

    La nouvelle année commence et en même temps elle augure une fin : me voila de retour au bureau pour passer mes 5 dernières journées dans cette société où j’aurais passé près de 11 ans…. il me reste 3 jours à passer à mon bureau actuel à Lyon, 3 jours à finir quelques dossiers, 3 jours à ranger, 3 jours à classer et 3 jours à vider mes placards, faire un tri et faire disparaitre derrière moi tout ce que j’ai pu accumuler durant ces années. Il ne me restera plus alors qu’à aller passer 2 jours au siège, revenir à Paris, retrouver les bureaux de mes débuts et clore cette aventure !

    Mes changements professionnels ont plutôt été rares, après une première expérience de 6 mois, j’ai intégré cette société où je suis aujourd’hui, c’est donc un peu étrange pour moi de tourner cette page.. alors bien entendu, ce n’est que le continuité de choses enclenchées depuis 2 ans : changer d’environnement en quittant Paris pour travailler à Lyon (tout en vivent en Bourgogne), fonder une famille, me ré-implanter dans un nouveau cadre… il y a une certaine logique derrière tout cela et, d’ailleurs, ce changement de carrière est peut-être ce qui m’inquiète le moins, qui me perturbe le moins. Peut-être parce que ça découle naturellement de tout le reste, peut-être aussi parce que cette dynamique de changement fait qu’on n’a plus le temps d’avoir peur.

    En tout cas, me voila, ici, à mon bureau, au milieu de feuille de papier à trier, des documents à vérifier, à me demander que garder, que jeter, que laisser à mes collègues….


    Tags : , , , , ,

    La fin d’un cycle

    dimanche 6 mars 2011

    Voila, c’est mon dernier WE sur Paris tel que je les ai vécu depuis maintenant presque 8 ans….
    Une soirée au ciné avec l’ami Olivier, un diner au Zendo (nan, mais c’est quoi cette idée de refaire complètement la déco du restaurant alors même que je pars ?) et tout ce qui va avec.
    Ca me rappelle de nombreux samedi soir passés sur Paris depuis des années, une sorte d’habitude, quelque chose de très classique et qui, maintenant, va s’achever : c’était mon dernier WE en tant que francilien, dès samedi prochain le transfert sera effectif, je serai à Chalon-sur-Saône….
    Je savais que ça arriverait depuis assez longtemps pour ne pas avoir l’impression d’être pris au dépourvu mais il n’empêche que je vais forcément ressentir une impression bizarre en partant, en laissant derrière moi cette vie qui avait commencé à mon arrivée en Ile de France en 2001 : ça fait un peu comme une fin d’année scolaire, il y a une rupture, quelque chose qui change, on sait que tout ne va pas disparaitre et pourtant rien ne sera plus jamais comme avant…
    Plus jamais…

    Et sinon, dans Une pure affaire, il y a François Damiens et ça, c’est bon !

    Zendo
    43, Rue Gabriel Lamé
    75012 PARIS


    Tags : , , , , , , , ,

    El Gang

    mercredi 29 avril 2009

    Une vue du gang des chapeaux jaunes depuis un troisième étage parisien, dimanche dernier….
    Y’a de ces choses à Paris !

    mini-gang


    Tags : , , ,

    De tout et de rien

    lundi 22 décembre 2008

    Faut quand même pas pousser, on ne peut pas passer un week-end qu’à faire du rangement, du nettoyage et du bricolage dans mon appartement, il faut aussi savoir se changer les idées et profiter de ce que nous propose Paris : en l’occurrence un salon de vins sur la péniche Maxim’s et quelques illuminations…

    Et tant qu’à faire autant en profiter pour continuer à jouer avec mon réflex : faut bien justifier le fait que ce petit objet devienne depuis quelques temps déjà le centre de beaucoup de discussions….

    Paris, la nuit

    Paris, la nuit

    Paris, la nuit

    Et en plus, ça m’aura permis de gouter un peu de Chablis, que demande le peuple après tout ?
    Tiens, faudrait quand même que je finisse mon billet sur Burn After Reading, quand même, hein…


    Tags : , , , , , , ,

    Un peu rempli

    dimanche 12 octobre 2008

    Le week-end touche à sa fin, et je n’ai toujours pas eu le temps de m’occuper de mon billet à faire… un jour peut-être, j’espère….
    Bine évidement, j’ai des circonstances atténuantes, outre le fait d’avoir un peu pris le temps de me reposer, ce week-end aura été riche en moultes choses.

    Pour la première fois, vendredi soir, j’ai pu assister à une séance de courses hippiques à l’hippodrome de Vincennes dans le cadre d’une soirée du CE de mon entreprise.
    Avoir une explication rapide mais complète sur les données des feuilles de courses, une présentation de la piste et des écuries et finir par un repas dans un restaurant panoramique en suivant les courses est tout de même gage d’une bonne soirée…. même si je dois avouer que je joue de malchance : chaque fois que je parie, obligatoirement au moins l’un des chevaux que je joue se retrouve disqualifié : et dire que j’ai failli gagner.
    Cette soirée aura surtout été l’occasion de voir combien les champs de courses peuvent être fréquentés durant ces course, et ceux par une population très hétéroclite mais surtout bien plus jeune que ce à quoi je m’attendais : très sympathique et très prenant !

    Après une soirée à perdre de l’argent et voyant mes chevaux ne pas finir la course j’avais bien besoin d’une bonne matinée de repos, avant de partir pour Paris, histoire de rejoindre l’anglais de passage : et autant profiter de son passage en France, c’est assez rare que Nico passe sur Paris pour ne pas le louper, et ça va d’autant plus l’être à partir de janvier quand ils seront en poste à Cuba… c’est certain, j’aurais beaucoup moins l’occasion de passer des week-end anglais tous les étés à partir de maintenant, mais c’est peut-être l’occasion d’aller faire une balade chez les Castro !
    Nicolas étant d’ailleurs fidèle à lui-même : très roots et détendu, il fallait bien s’en occuper et l’accueillir chez moi pour la nuit : c’était au moins une bonne occasion de passer un peu plus de temps ensemble.

    Pour continuer ce week-end ensoleillé, il ne restait plus qu’à profiter de l’invitation à déjeuner fort sympathique se poursuivant par une balade en roller lelong de la Marne… il fallait bien ça pour occuper mon week-end avant de repartir pour une semaine de boulot et de déplacement, avec en point de mire la région de Dieppe dès demain matin (ça faisait longtemps)


    Tags : , , , , , , , , , ,

    Paris, même pas latino

    dimanche 7 septembre 2008

    Il n’y pas que les semaines pour être sportivement frustrantes, parfois le week-end s’y met aussi : le pire étant de partir plein d’entrain et de se retrouver devant une porte close pour cause de vidange de piscine…
    Ce genre de désagrément aura au moins eu l’avantage de libérer un peu de temps pour passer dans les magasins de sport mais surtout de faire un tour dans ceux de bricolage, avec pour sommet, la joie de quitter le-dit magasin avec un toubo tounouvel outil électro-portatif entre les mains.

    Achat de l’outillage c’est bien, mais encore faut-il l’utiliser….Eh bien non content d’avoir du matériel entre les mains, c’est une fois à l’oeuvre que c’est devenu vraiment amusant, surtout que, le temps passant, je finis quand même par améliorer ma technique…
    Et aujourd’hui, ce sera plutôt perçage comme activité : ça plus le ménage ça donne tout de suite un côté super excitant à ma journée

    Le bricolage, c’est bien, ça occupe, mais au bout d’un moment ça fatigue et ça lasse, et là il faut bien changer d’activité : alors, tant qu’à être dans Paris et avoir un appareil photo avec moi : autant joindre l’agréable à l’agréable et aller profiter d’une ballade parisienne nocturne pour faire quelques shooting et travailler la photo nocturne…

    Pour voir les photos, ce sera dans la suite du billet, histoire d’arrêter de surcharger cette page….

    Lire le reste de cet article »


    Tags : , , , , , , , , ,