Plus de confiance en le postier

mardi 18 juin 2013

Postal | Un film de Uwe Boll Et voila, je passe une semaine en célibataire à la maison et qui être seul dit aussi s’amuser à zapper sur la foultitude de chaine de la freebox… zapper jusqu’à arriver sur Gong Base.
Arriver sur Gong Base n’était pas forcément un problème, là où les choses se sont corsées c’est qu’un film était sur le point de commencer : Postal.
Autant dire que j’ai eu l’occasion de voir des films plus ou moins bizarres dans ma vie, mais là il faut bien dire que je me suis retrouvé devant l’un des film le plus WTF que je n’ai jamais vu !
Uwe Boll qui se lance dans l’adaptation ciné du jeu éponyme, un jeu qui était déjà « particulier », ça ne peut donner que du grand n’importe quoi : des morts à la pelle, des filles sexy, des allemands, une secte et même Ben Laden… Autant dire que que chaque scène est plus étrange que la précédente. je ne sais toujours pas si je regrette ou pas d’avoir pu tomber par hasard sur ce film.
Au moins, voir Postal m’aura donner envie de revenir écrire ici : rien que pour ça, c’est un film très puissant

Postal | Un film de Uwe Boll

Et dire que j’avais aussi oublié le jeu Postal, pourtant il avait fait « du bruit » à sa sortie : revoir les images du jeu m’a ramené quelques années en arrière…

Postal | Un film de Uwe Boll


Tags : , , ,

Et une bonne nuit, bien sur

dimanche 28 avril 2013

Quand les samedis soirs se passent à faire un peu de tri et retrouver quelques vieux albums, on prend le temps de se replonger dedans, d’écouter des titres pleins de souvenirs et de se faire du bien…


Shivaree – Goodnight Moon


Tags : , , , , ,

Balsamico Rosso

mercredi 9 janvier 2013

Aller se faire une dernière soirée parisienne avant de changer complètement de vie, méritait de revenir aux sources de mes sorties dans la capitale, de reprendre quelques bonnes habitudes.. et pour ça, quoi de mieux que d’aller passer une soirée au China.
Une (peut-être) dernière occasion de profiter de leurs cocktails classiques mais aussi et surtout des créations des barmen.
D’ailleurs, à l’occasion de cette soirée, j’en ai profité pour goûter l’un de leur dernier cocktail, le Balsamico Rosso : forcément, un cocktail à base de vinaigre ça ne pouvait que m’intriguer et me donner l’envie de le tester. La recette donnait envie :
Balsamico Rosso

Vodka, Chambord, Framboise fraîche, Roquette, Vinaigre balsamique, Sucre.


La douceur du vinaigre balsamique allié à la framboise masque un peu la vodka, c’est décidément un cocktail qui passe très bien…
La prochaine fois, si prochaine fois il y a, je testerai le Ginger Inspiration qui me semble être bien sympathique.

Pour le coup, j’a idéjà profité de cette soirée pour essayer la partie restaurant, que je n’avais jamais eu l’occasion de fréquenter… ma ça, c’es tune autre histoire !

Ce genre de soirée au China va me manquer, il y avait dans cette ambiance comme un retour dans la passé, une impression d’être revenu en arrière de plusieurs années qui faisait finalement du bien


Tags : , , , , ,

La fin d’un cycle

dimanche 6 mars 2011

Voila, c’est mon dernier WE sur Paris tel que je les ai vécu depuis maintenant presque 8 ans….
Une soirée au ciné avec l’ami Olivier, un diner au Zendo (nan, mais c’est quoi cette idée de refaire complètement la déco du restaurant alors même que je pars ?) et tout ce qui va avec.
Ca me rappelle de nombreux samedi soir passés sur Paris depuis des années, une sorte d’habitude, quelque chose de très classique et qui, maintenant, va s’achever : c’était mon dernier WE en tant que francilien, dès samedi prochain le transfert sera effectif, je serai à Chalon-sur-Saône….
Je savais que ça arriverait depuis assez longtemps pour ne pas avoir l’impression d’être pris au dépourvu mais il n’empêche que je vais forcément ressentir une impression bizarre en partant, en laissant derrière moi cette vie qui avait commencé à mon arrivée en Ile de France en 2001 : ça fait un peu comme une fin d’année scolaire, il y a une rupture, quelque chose qui change, on sait que tout ne va pas disparaitre et pourtant rien ne sera plus jamais comme avant…
Plus jamais…

Et sinon, dans Une pure affaire, il y a François Damiens et ça, c’est bon !

Zendo
43, Rue Gabriel Lamé
75012 PARIS


Tags : , , , , , , , ,

Blue metro

lundi 10 mai 2010

L’avantage d’aller passer une soirée dans Paris et d’y naviguer en métro, c’est que ça me donne l’occasion de tomber sur des événements que j’aurai loupé sinon….
En tout cas, je vais aller me faire encore un concert du crooner dépressif !


Tags : , ,

Joie de recevoir

dimanche 20 décembre 2009

Y’a pas à dire, j’aime recevoir chez moi, j’aime tenter des expériences culinaires, j’aime passer de bonnes soirées…
Mais qu’est ce que c’est chiant de se taper le nettoyage le lendemain !

Sinon, rien à voir, mais je trouve ce texte tellement juste :

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière ; et on se dit :  » J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. « 

Alfred de Musset – On ne badine pas avec l’amour (Acte II Scène V)


Tags : , , ,

Boucle d’or

mardi 1 décembre 2009

In The Loop | Un film de Armando IannucciProfitant de la présence de Sophie sur Paris pour un salon et considérant qu’elle en profite pour squatter chez moi, nous avons bien utilisé la prmière soire en allant faire un petit tour au cinéma pour voir le premier long métrage de Armando Iannucci, à savoir In the loop.
Ca faisait d’ailleurs bien longtemps que je n’étais pas allé trainer du côté des MK2 du canal de l’Ourcq, étrange impression que d’y revenir, maintenant…

Entre Londres et Washington, les gouvernements britannique et américain se livrent à de folles tractations dans la dernière ligne droite avant une possible invasion de l’Irak… Dans une interview, l’ambitieux mais maladroit

Je vas faire simple, très simple même…..
Si toi aussi, ami lecteur, tu aimes l’humour anglais, que tu sais rire des petits travers du quotidien et de l’absurdité totale de l’homme, ce fil est fait pour toi, n’hésite pas, va le voir et profite !

Et voila, maintenant que j’ai bien fait court, il est temps de partir pour une seconde soirée et aller voir Jérôme Commandeur sur la scène de la Comédie de Paris….
Reste à voir si ce sera aussi bien que In the loop


Tags : , , , , ,

Away we went

samedi 28 novembre 2009

Après être allé voir (et surtout avoir profité de) Away We Go, le dernier Sam Mendes, hier soir, assez classiquement nos pas, à l’ami Olivier et à moi-même, nous ont mené vers notre restaurant japonais habituel.
Je ne sais plus comment, je ne sais plus pourquoi, mais nous en sommes venus à évoquer les concerts de La Gargote et certaines des chansons… alors, quoi de mieux, en ce matinal samedi, que d’en remettre en ligne : on ne s’en lasse pas !


La Gargote – La marche du dromadaire


La Gargote – Sans Raison


Tags : , , , , , ,

Sans télécommande

lundi 2 novembre 2009

Sans télécommande


Tags : , , , , , , , ,

Retiens la nuit

mercredi 19 août 2009

L’été est propice à certaines rêverie, à un certain laisser-aller…
Après être rentrer chez moi, après avoir profité de la fin de l’après-midi et de la baisse des température pour faire du vélo, après avoir fait un peu de bricolage et surtout après avoir enfin pris le temps de me consacrer au ménage en retarde chez moi…. j’avais enfin du temps devant moi.

La nuit était calme, la nuit était claire, rien ne bougeait, seules les lumières de l’unité de production de plaques de plâtre au loin semblait vivre au milieu de cette léthargie ambiante.
Ce sont à ces moments que je peux rester devant la fenêtre, à sentir un peu d’air frais, à regarder les lumières de la ville endormie, de profiter du calme actuel et laisser divaguer mes idées et me dire que j’aimerai tirer en longueur ces moments pour en profiter encore plus longtemps.

Retiens la nuit

Retiens la nuit

Retiens la nuit

Mais ce soir, ce sera mons calme et moins tranquille et plus parisien en même temps… un pic-nic aux invalides, ça n’a plus rien à voir !


Tags : , , , , ,