On avance, on avance, on avance…

samedi 12 octobre 2013

Et Alain Souchon avait bien raison : on aura pas assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens.

Il y a 10 ans (presque jour pour jour, c’était fin septembre 2003), je signais l’acte d’achat de mon appartement sans trop savoir combien de temps j’y passerai, ce que j’en ferai ensuite et comment allait évoluer ma vie.
Dix ans plus tard, j’en suis toujours propriétaire, je suis passé par une location d’appartement puis une location de maison en Bourgogne et maintenant on songe à acheter une maison…

10 ans plus tard, je redécouvre les « joies » de la recherche immobilière, des plans de financement… bon en tout cas, ça ne change pas beaucoup d’il y a dix ans : on ne sait toujours pas si l’on restera plus ou moins longtemps ici et ce que donnera cet achat !


Tags : , , ,

This is la fin

mardi 8 janvier 2013

Bon, voila c’est fini comme dirait Jean-Louis Aubert



This is the end, comme dirait Jim Morrison



Tout ça pour dire que je viens de passer mon dernier jour dans ma société, après presque 11 ans me voila « dehors » : tout un pan de ma vie a disparu en même temps que le quai de la Gare de Lyon que je regardais depuis ma fenêtre de TGV : une vie aussi bien professionnelle que personnelle se trouve maintenant loin derrière moi. Alors, oui, bien sur mon départ pour la Bourgogne équivalait déjà à laisser tout ça derrière moi, mais savoir que le siège était à Paris que j’avais toujours l’occasion d’y retourner était un peu comme resté accroché à un cordon ombilical, un lien qui me retenait… et ce lien vient de se couper.

Dans l’absolu, ce changement est plus profond, c’est un point de rupture avec mon passé, un point de rupture qui ne fait pas que plaisir, un point de rupture qui fait un peu mal : même si c’est une occasion de rendre ma vie actuelle plus simple, plus facile.
En tout cas, c’est fait, voila c’est fini !


Tags : , , , , , , , ,

Le nettoyeur

mercredi 2 janvier 2013

La nouvelle année commence et en même temps elle augure une fin : me voila de retour au bureau pour passer mes 5 dernières journées dans cette société où j’aurais passé près de 11 ans…. il me reste 3 jours à passer à mon bureau actuel à Lyon, 3 jours à finir quelques dossiers, 3 jours à ranger, 3 jours à classer et 3 jours à vider mes placards, faire un tri et faire disparaitre derrière moi tout ce que j’ai pu accumuler durant ces années. Il ne me restera plus alors qu’à aller passer 2 jours au siège, revenir à Paris, retrouver les bureaux de mes débuts et clore cette aventure !

Mes changements professionnels ont plutôt été rares, après une première expérience de 6 mois, j’ai intégré cette société où je suis aujourd’hui, c’est donc un peu étrange pour moi de tourner cette page.. alors bien entendu, ce n’est que le continuité de choses enclenchées depuis 2 ans : changer d’environnement en quittant Paris pour travailler à Lyon (tout en vivent en Bourgogne), fonder une famille, me ré-implanter dans un nouveau cadre… il y a une certaine logique derrière tout cela et, d’ailleurs, ce changement de carrière est peut-être ce qui m’inquiète le moins, qui me perturbe le moins. Peut-être parce que ça découle naturellement de tout le reste, peut-être aussi parce que cette dynamique de changement fait qu’on n’a plus le temps d’avoir peur.

En tout cas, me voila, ici, à mon bureau, au milieu de feuille de papier à trier, des documents à vérifier, à me demander que garder, que jeter, que laisser à mes collègues….


Tags : , , , , ,

Tu perds ton sang-froid

jeudi 21 juillet 2011

C’est fou, plus je me retrouve connecté à des réseaus sociaux, et moins je prends le temps d’y aller… Je vais finir associal !
J’en suis quand même à une belle collection de réseaux, maintenant : MySpace, Facebook, Google Plus, Twitter (même si je préfère rapprocher ça du blogging), Flickr, Instagram, Food Repoter, Viadeo, Linkedin,… et, en plus, je suis quasiment certain d’en oublier : je finis par me faire peur !
Et, le pire est que plus il y a de réseau plus la fin de ce blog approche (déjà qu’elle n’est pas bien loin)икониПравославни иконииконописikoni


Tags : , , , , , , , , , ,

Back to the roots

vendredi 20 mai 2011

Ca va faire maintenant presque 2 mois que j’ai changé de vie, que je suis passé à l’existence provinciale, que j’ai quitté mon bureau francilien et mon appartement de la même région.
Mon emploi du temps étant ce qu’il est, je n’ai toujours pas eu le temps de finaliser ce transfert en effectuant le déménagement dudit appartement vers ma nouvelle région… aussi j’ai saisi l’occasion de devoir repasser par le siège en cette fin de semaine pour passer du temps « chez moi » et finaliser quelques cartons.
Et bizarrement, si le passage par le bureau ne me traumatise pas vraiment, je m’y sens toujours comme si j’y travaillais, il n’en était pas de même dans l’appartement : est-ce le fait que les cartons commencent à s’accumuler, que le meubles et les pièces se vident ? peut-être, mais je crois que ce n’est pas tout, j’ai la sensation de ne plus être chez moi dans cet appart : non pas que je pense être chez quelqu’un d’autre, loin de là, mais plutôt de ne pas y vivre, de ne pas y trouver vraiment mes marques.

Enfin, tout ça touche à sa fin, l’heure de l’ultime transfert approche, fin juin j’aurai définitivement troqué la vie de mon appartement contre la tranquillité de la vie en maison…. avant de laisser la place à d’autres changements plus importants et surement plus passionnant.

икони


Tags : , , , ,

Think tank

mercredi 20 avril 2011

Y’a pas à dire, ils sont fort ces chnois pour mettre des phrases à la con dans leurs gâteaux….

Don’t marry someone you can live with, but with whom you cannot live without

икони


Tags : ,

Internet m’a tuer

lundi 4 avril 2011

C’est impressionnant, voir même effrayant de constater le nombre de billets à l’état de brouillons et qui vont finir par être mis à la corbeille…
Si j’ai encore un peu, parfois le temps de commencer un billet, j’ai de plus en plus de mal à les finir… et, pour être franc, s’ils ne sont pas finis dans la demi-journée, c’est un peu foutu : soit le sentiment qui prévalait à la création de billet s’est évaporé telle l’évanescence d’une fonction d’onde ou alors l’intérêt temporel du billet n’a plus lieu d’être… difficile dans ces conditions de se replonger dans le cœur d’un billet qui sera de toute façon hors-propos.

Ce qui m’interpelle le plus c’est quand je replonge dans les archives de ce site que je vois le nombre de billets quotidiens que j’étais capable de faire (attention, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit : je sais bien que quantité n’est pas synonyme de qualité, même si ça rime… un peu comme bon vivant rime avec prévoyant… mais je m’égare et cette parenthèse commence à être ouverte depuis bien trop longtemps, sans compter que c’était un aparté tout à fait superflu… ) et le nombre de commentaires qui suivaient, des commentaires qui devenaient rapidement de petits salons de discussions : un mode de communication qui a certainement subi le passage dans le coin de Facebook.

Voila pourquoi, il est souvent plus simple de faire un rapide passage pour y déposer quelques photos, ce qui ne nécessite pas vraiment d’avoir un lien direct avec mon activité du moment, mes réflexions, mes envies ou mes pensées.
D’ailleurs, pour la peine, je vais en profiter pour y mettre quelques photos de ma balade d’il y a 2 semaines à la cité médiévale de Pérouges, tiens…


Tags : , , , , , ,

Comme avant…

samedi 26 mars 2011

Certaines choses ne changeront jamais… oh non, jamais…

Et pour changer, je fais le tri par le vide, maintenant !


Tags : ,

New born

vendredi 18 mars 2011

ayéééééééééé voila, la première semaine de ma nouvelle vie est en train de s’achever…
Enfin, je dis « nouvelle vie », mais c’est histoire de ma la péter un peu, finalement j’ai quand même pas changer du tout au tout ma façon de vivre… alors oui, je suis parti vivre en province, je change de lieu de travail et mon taff va un peu évoluer mais c’est finalement très peu.
Ce qui est « marrant », c’est que comme d’habitude dans ma société tout est fait en dépit du bon sens : je viens travailler à Lyon mais je reste dépendant hiérarchiquement de mon bureau parisien, je conserve mon poste et mes fonctions alors même qu’en tout état de cause il va être impossible de maintenir notre façon de fonctionner, que je vais être pris sur des fonctions plus « propres » à l’agence et qu’il serait plus judicieux de tout revoir.
Allez, soyons beau joueur, je ne vais pas me plaindre, j’ai déjà réussi à être muté, à pouvoir venir sur Lyon, je sais que je vais y gagner en autonomie et que je vais doucement faire évoluer mon poste : à terme il finira bien par être ce que j’avais proposé au départ… wait and see, comme ils disent


Tags : , , ,

Unter Nebel

jeudi 6 janvier 2011

Est-ce que le temps d’un 1er janvier induit ce que sera l’année ?
Démarrer en plein brouillard, est-ce une prémonition de ce que seront les 12 mois à venir ?

Et puis, je crois qu’on va voler aux instruments… (en hommage à Leslie Nielsen, bien entendu)


Tags : , , , , , , ,