La douce fraicheur belge

dimanche 16 décembre 2007

Beffroi de Bruges
Ce froid Week-End de décembre avait très bien commencé avec un petite journée de RTT le vendredi dédiée au repos, à de la natation et surtout à un petit passage par un salon des vins avec l’ami Guillaume à bord d’une péniche sur la Seine pour y gouter quelques bonnes productions et surtout acheter quelques bouteilles (c’est vraiment toujours une aussi mauvaise idée de passer sur ces salons, j’ai tendance à me faire haïr de mon banquier ensuite) à déguster.

Puisque ce Week-End s’annonçait beau et froid (et, contrairement à beau et chaud, y’a pas moyen de faire une contrepèterie, c’est bien dommage), il semblait être le bon moment pour profiter d’un marché de Noël, et tant qu’à faire : autant éviter de trainer dans les ersatz parisiens et privilégier un petit tour dans les régions où cette pratique est plus « naturelle ».
Parmi la pléthore de villes susceptibles de recevoir mon illustre personne, l’idée d’aller voir la Petite Venise du Nord, à savoir Bruges et ses canaux !

Le temps se prêtant parfaitement à ce genre de balade et Bruges ne se trouvant pas très loin de la Noordzee, c’était la bonne occasion de faire un petit détour par Ostende pour profiter d’une petite promenade en bord de mer : une promenade sous un ciel complètement dégagé avec des températures avoisinant le 0°C… certes, c’est revitalisant, mais qu’est ce que c’est froid !

Après ce « petit » détour balnéaire dans une ville qui manque un peu de caractère (tout le front de mer accuse parfaitement son style années 70, ça manque cruellement de charme !), il était temps de rejoindre la ville natale de Tony Parker (bah ouais, on fait ce qu’on peut) et son charme si flamand.
C’est amusant comme des petits détails font beaucoup, un temps bien froid et bien sec, d’imposant bâtiments d’architecture flamande et tout de suite le marché de Noël prend une autre dimension, il en devient tout de suite plus impressionnant…
La nuit tombant sur la ville, les illuminations des rues, des bâtiments, des canaux prenaient tout de suite leur ampleur pour donner cette si particulière impression.

Prendre le temps d’aller faire une petite balade à un peu plus de deux de chez moi, pour profiter de la mer, du beau temps, d’une belle ville, de jolies balade, d’un bon vin chaud au bord du canal Brugeois, de revenir avec quelques chocolats et surtout de pouvoir faire découvrir et partager ça est un petit bonheur simple mais tellement plaisant.
Après tout, il ne m’en faut pas plus !

La plage d'Ostende
La plage d'Ostende
La Cathédrale d'Ostende
Canal de Bruges
Canal de Bruges
Bon j’avoue, les photos de Bruges ne sont pas de samedi, mais sont celles prises l’an dernier à la même époque : j’ai même pas honte !

Et pour ceux qui veulent en voir plus de Bruges sans bouger de chez eux, je leur conseille d’aller faire un tour sur le site de visite virtuelle de la ville.


Tags : , , , ,