If I tell you that I love you, would that make me a liar too ?

dimanche 1 mars 2009

Jay-Jay Johanson - Self Portrait

Deux ans après The long time physical effects are not yet known, le plus grand chanteur crooner suédois dandy nous revient (et il faut donc le dire aux filles) avec son nouvel album : Self Portrait
Il s’agit bien entendu de Jäje Johanson, plus connu sous son nom de scène Jay-Jay johanson.
il nous revient avec son style musical si particulier, tellement indéfinissable : un mélange étrange de trip-hop jazzy à la sauce suédoise : dit comme ça, c’est forcément intriguant !
Dès le premier titre, Wonder Wonders, on retrouve son style caractéristique, mais rapidement on se rend compte que cet album est tout de même un peu différent, il ne se contente pas seulement de plonger dans l’électro aussi bon soit-il, on y retrouve aussi des orchestrations un peu plus « simplistes », laissant la part belle au piano, et seulement au piano comme dans les titres Liar et Broken Nose, des titres qui ne perdent rien à ne pas mélanger d’instruments électroniques à un piano, le rythme est présent, bien enlevé et les mélodies toujours aussi touchantes !

Les thèmes classiques de l’univers du crooner suédois sont à nouveau présent, comme fil conducteur tout au long de cet album, des sentiments, des amours incompris ou à sens unique, on en revient même à trouver des liens parfois entre les albums : je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux titre She’s mine but I’m not hers en découvrant son superbe Make her mine

Il n’y a aucune réelle surprise à l’écoute de ce nouvel opus du dandy suédois, on retrouve avec bonheur tout ce qui fait son charme et sa spécificité avec, peut-être, parfois un peu plus de simplicité dans les musiques, ce qui n’empeche en rien son univers d’exister toujours aussi bien et de faire planer sa mélancolie et la douceur des mélodies une fois de plus.

Ceux qui aiment Jay-Jay johanson ne seront pas déçu et profiteront une fois de plus de son style particulier, et on ne demande rien de plus, si ce n’est que le 5 avril prochain il daigne nous offrir un bon Tell the girls that I’m back in town lors de son concert au Bataclan

Avec son titre Liar, Jay-Jay Johanson ne se contente pas de faire un titre n’utilisant que le piano comme accompagnement musical, il réussit aussi le tour de force de faire une chanson de moins d’une minute : le minimalisme plein d’émotion à l’état pur !

I promise it won’t happen again !

Jay Jay Johanson – Self Portrait

1. Wonder Wonders
2. Lighting Strikes
3. Autumn Winter Spring
4. Liar
5. Trauma
6. My Mother’s Grave
7. Broken Nose
8. Medicine
9. Make Her Mine
10. Sore


Tags : , , , , , , , , , , , ,

Ca ne devrait pas tarder à arriver

lundi 16 février 2009

Dès que j’ai le temps de le prendre (le temps, faut suivre un peu), je me fends de 2 billets très musicaux…
Tout d’abord, il faut bien parler du Pays Sauvage, le nouvel album d’Emily Loizeau, surtout avant d’aller la voir sur la scène de l’Alhambra le 6 mars prochain !

Et il devrait aussi y avoir une petit note pour parler de Self Portrait, le nouvel opus de Jay-Jay Johanson, surtout avant d’aller le voir sur la scène du Bataclan le 5 avril prochain !

D’ici là, ami lecteur, je te laisse profiter de ces 2 extraits qui fleurent bon la bonne musique.


Tags : , , , , , , ,