This is la fin

mardi 8 janvier 2013

Bon, voila c’est fini comme dirait Jean-Louis Aubert



This is the end, comme dirait Jim Morrison



Tout ça pour dire que je viens de passer mon dernier jour dans ma société, après presque 11 ans me voila « dehors » : tout un pan de ma vie a disparu en même temps que le quai de la Gare de Lyon que je regardais depuis ma fenêtre de TGV : une vie aussi bien professionnelle que personnelle se trouve maintenant loin derrière moi. Alors, oui, bien sur mon départ pour la Bourgogne équivalait déjà à laisser tout ça derrière moi, mais savoir que le siège était à Paris que j’avais toujours l’occasion d’y retourner était un peu comme resté accroché à un cordon ombilical, un lien qui me retenait… et ce lien vient de se couper.

Dans l’absolu, ce changement est plus profond, c’est un point de rupture avec mon passé, un point de rupture qui ne fait pas que plaisir, un point de rupture qui fait un peu mal : même si c’est une occasion de rendre ma vie actuelle plus simple, plus facile.
En tout cas, c’est fait, voila c’est fini !


Tags : , , , , , , , ,

Gégé

lundi 16 mai 2011

Gégé


Tags : , , , , , , , , ,

Diamonds are the girl’s best friend…

vendredi 19 décembre 2008

…en tout cas, c’est ce qu’a essayé de nous faire croire Marilyn Monroe: pour le coup, je ne donnerai pas mon avis, étant donné que j’en ai un peu pas grand chose à faire….

Si on considère donc que pour les femmes, leurs meilleurs amis sont les diamants, dans mon cas il n’en est rien, et il semblerait même que depuis quelques temps ce soit plutôt mon appareil photo !

je n’aurais jamais cru qu’investir dans un reflex numérique m’attirait autant l’attrait des gens : il n’y pas une soirée ou quelqu’un ne vient pas me dire ça semble bien comme appareil, que l’un ou l’autre voudrait en acquérir un et me poser quelques questions, me demander de pouvoir l’essayer, de me dire que c’est excitant d’en avoir un ( je parle bien, toujours, de mon appareil photo, hein, espèce de pervers… )

Je crois quand même que la palme revient à chef de train rencontré hier dans le TGV me transportant d’Angers à Paris et qui, voyant que je lisais un magazine dédié à la photographie numérique est venu me voir et m’a parlé de sa toute nouvelle acquisition : je n’aurais pas cru, en me retrouvant dans coincé dans le sas d’un wagon, pour cause de train trop rempli, à discuter avec un membre de la SNCF de reflex numérique.

Ca m’aura au moins permis d’apprendre plusieurs choses : entre autres qu’il est interdit de prendre des photos du matériel de la SNCF à l’aide d’un trépied sans autorisation préalable (alors, qu’il est tout à fait possible de faire des photos à main levée, par contre) et que pour profiter des belles lumières pour les photos, travailler à la SNCF est un grand avantage quand on veut voyager à l’autre bout de la France quand l’envie se fait sentir pour un prix modique… on n’est décidément pas égaux devant les possibilités….


Tags : , , , , ,

Si t’as d’un, tape dans tes mains…

lundi 17 décembre 2007

Depuis quelques jours je me retrouve être mi-amusé, mi-agacé par les panneau d’affichage des autoroutes franciliennes m’incitant à consulter l’état du trafic sur leur site Sytadin.
En fait, cela fait plusieurs années que j’utilise quasi-quotidiennement cet outil avant de prendre la route ou même lorsque je suis déjà sur la route en me connectant à la version mobile du site.
Mais ce n’est pas le fait d’en être un utilisateur habituel qui provoque cette impression, c’est plutôt la difficulté d’utilisation du-dit site depuis quelques temps.

J’avais déjà noté des problèmes de connexions parfois depuis mon téléphone et bizarrement ça n’arrive qu’au moment les plus inopportun (certainement encore un coup de cette satanée loi de Murphy, qui tient absolument à s’appliquer quand on ne lui demande rien) : rien que vendredi dernier la preuve s’est encore présenté devant mes yeux, alors même que j’avais consulté le site sur mobile par curiosité aux alentours de 16h30, une demi-heure plus tard, au moment de partir de chez moi, et alors qu’avoir un aperçu du trafic devenait intéressant, il était impossible de se connecter.
Etant d’un naturel assez confiant, je me dis que c’est la communication via I-Mode qui pose un souci et je tente l’utilisation d’un autre téléphone sur un autre réseau (comme quoi, les téléphones professionnels, ça peut toujours servir à quelquechose) et je tombe sur la même impossibilité de connexion au site.
Etrangement, ce n’est pas la première fois qu’aux alentours des 17h, la connexion devenait problématique, à croire que le site n’accepte pas un grand nombre de connexions simultanées : un comble pour un site qui est censé être une aide pour tous les automobilistes franciliens.
C’est con à dire mais le service rendu est alors quasi nul : c’est bien beau de faire la promotion d’un site donnant en temps réel l’état du trafic mais s’il est obligatoire de se connecter avant de partir et de ne plus en suivre l’évolution ensuite, ça devient complètement inutile.

Et encore, s’il n’y avait que les problèmes de connexions, parfois le site devient plus farceur : avant de quitter mon bureau ce matin, un bref coup d’oeil sur le site me permet de voir l’occupation des autoroutes et du périph’ ainsi que la position des bouchons. Et, alors même que j’étais coincé dans l’un de ces embouteillages et que je m’interrogeais sur le trajet le plus adéquat j’ai opté pour la solution sytadin et là, quelle ne fut pas ma surprise de constater que je me connectais bien au site mais que la carte proposée était entièrement « verte » et dénuée de bouchons : ça ressemble un peu à du foutage de gueule, là !

Tout ça pour finir par me faire louper mon TGV pour Angers à trois minutes près : qu’à cela ne tienne, je change mon billet et prend un TGV pour Le Mans avec une correspondance pour Angers, ce qui serait pour le mieux dans le meilleur des mondes si les correspondances étaient à l’heure.
Je suis bien content que ce soit à la SNCF de nous faire préférer le train, parce que, même lorsqu’il ne font pas grève, il réussissent quand même à faire avoir plus de 30 minutes de retard à leur TGV.

Le pire, c’est que toutes ces péripéties, tous ces détails, toutes ces petites prises de tête auraient été acceptables si la journée se révélait pleine d’intérêt, mais tout ça pour se farcir à peine une heure de réunion des plus inintéressante ressemble quand même à du grand n’importe quoi !
Reste à espérer que mon TGV pour Lyon de demain ne me fera pas subir le même sort !


Tags : , , , , , ,

Le haut glandeur

mardi 20 novembre 2007

Le fait d’être privé de piscine à midi n’était qu’un début (même si le repas qui a remplacé cette activité nautique valait d’être vécu).
Le cours de badminton d’hier soir ayant été annulé au profit d’une soirée de jeu libre, j’ai lâchement laissé cette activité pour mieux profiter d’une soirée dédié à du repassage et autre préparatifs pour mon voyage en direction de Lyon en cette fin de semaine.

J’ ai quand même fini par trouver que cette accumulation devenait lourde mais pas assez : eh oui, mon côté masochiste s’est réveillé en se disant que je n’étais pas encore assez puni (bon, faut pas demander de quoi, je ne le sais pas moi-même, en fait) et pour augmenter encore mon calvaire je n’ai rien trouvé de mieux que de me mettre devant RTL9 (non, ce n’est pas ça le supplice, faut quand même pas pousser) pour regarder Highlander II (bon, voila, c’est plutôt ça le supplice).

Highlander II reste quand même un référence en terme de licence gâchée, après un très bon opus on se retrouve bouche bée devant un film des plus décevant bourré d’incohérences complètes.
Déjà que le film part mal, je crois quand même que c’est au moment de cette réplique que le spectateur ne peut s’empêcher de rire et de décrocher

Je suis Connor McLeod du clan des McLeod et je viens de la planète Zeist….. et je suis immortel

Quelle déception !

Queen – Who wants to live forever

Mais tout ça ne me dit pas si demain je vais tenter d’aller prendre un TGV pour Lyon ou si je vais me contenter de faire le trajet en voiture pour ne pas être trop atteint par les grèves : ceci dit, vu qu’il y a 1 TGV sur 2 prévu sur mon trajet, je vais surement me sentir d’humeur joueuse….


Tags : , , , , , , ,

Résumons vitefé

mercredi 7 novembre 2007

Résumons vitefé


Tags : , , , , , , , , ,

Discussions de comptoir qui roule

jeudi 1 février 2007

Décider de prendre le train plutôt que la voiture pour aller en clientèle permet d’une part d’être moins fatigué, de bosser un peu durant le trajet et d’être parfaitement prêt en arrivant, mais aussi, d’autre part, de se mélanger à ses concitoyens.

Et lundi en partant pour Albertville, j’ai eu un large panel de concitoyens présent dans le même TGV que moi : ça allait des élèves de primaires qui partaient en classe de neige (heureusement, qu’ils avaient leur wagon réservé… aux aux familles qui partaient en vacances, en passant par des djeun’s en ballade ou bien encore un tas de VRP en partance pour un séminaire.

Et c’est dingue de se rendre compte que même les personnes qui semblaient de prime abord avoir le plus de potentiel arrivent à sortir lieu commun stupide sur lieu commun stupide aussi bien sur des notions de politiques que sur des notions de sociétés.

Finalement j’ai remis mes écouteurs sur les oreilles et j’ai profité de mes MP3 : faire l’asocial ça a au moins l’avantage d’éviter de subir les conneries débitées par ces con-citoyens….


Tags : , ,

Votre attention, en raison des conditions climatiques…

mercredi 24 janvier 2007

Et non, en fait je n’ai pas loupé mon TGV de retour pour Paris cette fois-ci, j’étais même malheureusement bien en avance, ce qui m’a laissé le temps de bien avoir froid en plein milieu de gare à Lyon pendant que je mangeais mon sandwich.

Une chose est certaine, à l’issue de ces 3 jours stéphanois, j’ai des pouvoirs magiques !
Oui, oui, ami lecteur, ça peut sembler dingue dit comme ça, et pourtant c’est vrai (ou en tout cas, ça ne semble pas faux…
Alors même que je conduisais d’une manière détendue sur l’A47 pour faire le trajet en Lyon et Saint-Etienne lundi matin, en voyant le collines au loin je me suis mis à penser que ce serait bien plus sympathique de voir le même spectacle mais enneigé.
L’idée semblait bien, mais je crois que dès que la neige s’est mise à tomber non-stop, tout le monde n’a pas apprécier mon souhait.
D’ailleurs je m’en suis voulu aussi, surtout ce matin, en déneigeant la voiture pour la quatrième fois consécutive et en m’enfonçant dans la neige jusqu’à la cheville….

De la neige, rien qui se passe correctement chez le client : si avec ça je n’ai pas le droit de finir pas être stressé, c’est à ne plus rien comprendre.
Heureusement que nous avons pu trouver au centre de Saint-Etienne un très bon restaurant de Couscous pour passer la soirée de mardi et même mieux, trouver un bon bar à narguilé pour finir dans de très bonne condition cette même soirée : rien que pour ça, mes déplacements me plaisent !


Tags : , ,

Back from Mars

vendredi 12 août 2005

Ici s’achève mes 4 jours de repos et de vacances sur Marseille.
Décidés depuis déjà quelques temps, ces premiers jours de vacances se passaient dans la cité phocéennes, hébergé par mon ami Laurent et aussi et surtout guidé pendant tout ce séjour par Virginie que je découvrais pour la première fois en live (Et d’ailleurs la réciproque est aussi vrai, tu t’en serais douté cher ami lecteur).
Alors même si ce voyage partait un peu mal avec un souci de RER et de train à l’aller, les 4 jours suivant furent presque aussi magnifiques que la faille de l’Ile Verte.
Un séjour court mais intense, composé de ballades, de visites culturelles (même si je dois avouer que mon guide laissait à désirer pour l’historique de la région ), de baignades mais aussi de sorties, de soirées et même d’un anniversaire celebré tranquillement en petit comité.
Mais il n’y a pas eu que cela de bien lors de ce séjour, car même si tout cela est fort beau et intéressant, j’ai eu droit à d’autres joies aussi, un peu plus personnelles, mais que finalement je garderai pour moi (enfin, autant que faire se peut, vu ce qui a déjà été dévoilé sur des forums en mon absence ! ).

Seul bémol, concernant encore les transports d’ailleurs : mon trajet retour, s’est fait dans des conditions déplorables, puisque le TGV dans lequel j’étais a eu un souci technique et que je suis arrivé à Paris avec près de 1h30 de retard ! Encore merci à Cécile de s’être dévouée pour me ramener de la gare à chez moi

Marseille 2005

Marseille 2005

Marseille 2005

Marseille 2005

Marseille 2005

Marseille 2005

Marseille 2005


Tags : , , , , ,