So tell Jay-Jay that I am back in town

Bon d’accord, dimanche ne fut pas pluvieux, je me suis fait avoir, mais il fut quand même artistique.
Je vais éviter de m’étendre sur le niveau de notre dernière improvisation en disant que de toute façon ça n’augure en rien ce que nous pourrons donner au final (on se rassure comme on peut….
D’ailleurs, à ce propos les dates de nos 2 spectacles semblent enfin avoir été choisie : les 25 mai et 17 juin à priori.
Bien évidemment j’aurai l’occasion d’en reparler d’ici là, ne sois pas si impatient ami lecteur…

L’artistisme de la journée ne s’est pas limité à me faire chanter en improvisant ou improviser en chantant (j’ai pas tout compris, là…, ce fut aussi et surtout le concert tant attendu de Jay-Jay Johanson au Bataclan.

Une chose est certaine, si on veut un concert qui bouge, avec un chanteur excité qui saute dans tous les sens, mieux vaut éviter les concerts de Jay-Jay.
L’ami suèdois est plus que statique sur scène, et à vrai dire on ne lui demandait pas de bouger plus, il était en totale harmonie avec ses compositions : pas besoin de mouvement, les chansons et les mélodies se suffisent à elle-même.
La Set-list proposée durant les presque 2h de concert mélangeait les titres de « The long time physical effects are not yet known », le dernier album du trip-hopeur à des divers titres de ses albums plus anciens.
Une succession de chansons au mélodies touchantes entrecoupée de passages pleins de conneries : prise de poses sur scène, prise en photo du public,…
Deux bémols toutefois à cette soirée, d’une part il fait bien trop chaud au balcon du bataclan, ça n’aide pas à profiter du spectacle et d’autre part je regrette fortement que « So tell the girls that I am back in town » n’ait pas été interprétée durant ce set.
Toutefois, à défaut d’avoir dit quoi que ce soit à des filles, le concert s’est achevé sur un « She’s mine but I’m not hers » de toute beauté….

Je vais faire court avec billet, z’aviez qu’à être au concert, non mais….
Et puis comme ça, tu aurais pu aussi, ami lecteur, repartir avec nous, en faisant du skate, du skate, du skate, du skate…


Tags : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.